ETHIQUE DU SURF
N ' oubliez pas les règles de bases
Il convient d'appliquer ces règles pour des raisons de sécurité et de convivialité.
Le premier surfeur à être en action sur une vague est prioritaire pour toute la durée de son surf : soit parce qu'il part le plus au pic (à l'intérieur de la vague), soit parce qu'il s'est levé avant les autres.
Un surfeur qui a pris possession de la vague est prioritaire sur un surfeur qui rame vers le large. Celui-ci doit faire son possible pour ne pas le gêner.
Le surfeur qui regagne le pic doit contourner la zone de surf en passant par l'intérieur des vagues et non par leur épaule. Plus votre niveau technique est modeste, plus vous devrez rester éloigner du pic où la seule chose qui puisse vous arriver est de vous faire percuter par la planche d'un autre surfeur.
En cas de risque de collision, le surfeur prioritaire doit tenter de passer derrière le surfeur gêneur et de faire le maximum pour l'éviter.
Si au point initial de take-off, la droite et la gauche sont aussi valables l'une que l'autre, la priorité revient au premier surfeur à être en action dans la direction choisie. Un deuxième surfeur peut quand même partir dans la direction opposée sur la même vague à condition de ne pas croiser le premier.
Lorsque deux pics séparés se rejoignent, les surfeurs ne doivent pas se croiser mais sortir de la vague bien avant le point de rencontre afin d'éviter tout risque de collision.
Il vaut mieux respecter ces règles de priorités car il existe sur tous les spots des surfeurs énervés capables d'en venir aux mains pour une vague ratée.
Tentons d'y voir plus clair...
Avant de commencer son déferlement,admettons que la houle présente un peak ( le point le plus élevé de la vague ) ,et que de part et d'autre de ce point, se dessine deux vagues : une droite et une gauche.
(On détermine la direction d'une vague non pas de la plage mais de l'océan).
Le surfeur qui part sur une droite a la priorité sur celui qui se trouve à sa droite car il est plaçé à l'endroit le plus proche du point de déferlement. Dés qu'il se lève, la vague lui appartient et les autres doivent lui laisser la vague. Il y a beaucoup à dire sur les règles de priorité et de convivialité; n'hésitez donc pas à me consulter pour plus d'infos.
Finalement, à l'eau comme dans la vie, il s'agit de respect. Les surfeurs débutants les plus prudents et les plus respectueux , progressent les plus vite, évitent les accidents et s'intègrent plus facilement aux surfeurs locaux. Apprendre à surfer prend du temps...

Le Surf est un terme générique qui définit les activités pratiquées dans les vagues . Une vague est une onde qui se déplace sur un plan d'eau pour déferler in finé sur la côte maritime.
Le Surf regroupe l'ensemble des disciplines suivantes :
º Surf
º Bodyboard
º Longboard
º Kneeboard
º Skimboard
º BodySurf
º Paddle board
º Surfing canoë
º Surf tracté (Tow-In)
Toute personne qui utilise l'énergie d'une vague pour se faire porter, peut donc être considérée comme un surfeur.
CARACTERISTIQUES DES DISCIPLINES ET PRATIQUES DE LA FFS
º Un surfeur, un longboardeur, un kneeboardeur est un pratiquant qui utilise des planches en polyester ou en mousse, de longueurs variées. Ces planches sont reliées aux pieds des pratiquant par un leash.
º Un bodyboardeur est un pratiquant qui utilise une planche de bodyboard en mousse. Ces planches sont utilisées avec des palmes et un Leash
º Un Skimboardeur est un pratiquant qui utilise une planche en polyester ou en bois.
º Un Bodysurfeur est un pratiquant qui utilise des palmes et accessoirement des plaquettes pour prendre des vagues.
º La pratique du Tow-In consiste à lancer un surfeur sur une vague à l'aide d'un engin motorisé.
Les pratiquants de ces disciplines qui respectent les caractéristiques ci-dessus, sont considérés comme des surfeurs autonomes.
Les utilisateurs de tout autre engin permettant de prendre des vagues et ne correspondant pas aux caractéristiques définies ci-dessus, ne sont pas considérés comme des surfeurs . Pour des raisons de sécurité, l'accès à la zone de baignade pourra être autorisé à ces utilisateurs (planches en polystirène,matelas pneumatiques,..) ou des zones de pratique spécifiques pourront être balisées. Il pourra en être de même pour des pratiquants débutants des disciplines présentées ci-dessus, considérés comme des surfeurs non autonomes.

REGLEMENTATION OFFICIELLE DU SURF
Il est interdit de surfer dans la zone de baignade surveillée .
La pratique des activités définies ci-dessus doit se faire hors des baignades dans le respect des règlements techniques (règles de sécurité, de priorités, etc...), conformément aux attributions accordées par la délégation de pouvoir du Ministère de la Jeunesse et des Sports à la Fédération Française de Surf.
Toute personne utilisant un engin tel que planche de surf, de bodyboard (en mousse, en polyester, ou en bois), de skimboard..., ne peut être considérée comme un baigneur.
Pour assurer le bon ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publique, le Maire pourra prendre la décision d'aménager des zones réservées aux pratiquants débutants de ces activités.
Il est vivement déconseillé de surfer par temps d'orage
Les surfeurs doivent assistance à toute personne en danger